0
Votre panier
0

Faut-il consommer la noix du Brésil ?

Cette délicieuse noix est de plus en plus connue et présente dans notre consommation. Mais peut-on vraiment la déguster sans faim ?

Lumière dans cet article !

D’où vient-elle ?

Originaire de la forêt Amazonienne et cultivée au Brésil, en Bolivie et au Pérou, la noix du Brésil est la graine du fruit du noyer du Brésil. Il faut 12 ans à l’arbre pour produire ses premiers fruits. Ils sont récoltés après être tombés au sol entre décembre et avril et chaque fruit contient entre 15 et 30 noix. Après avoir été ouvert à la machette, il est séché pour une parfaite conservation.

Car bien conservée, cette noix est une bombe de bienfaits sur la santé ! Petit tour d’horizon…

Renforcement du système immunitaire

La noix du Brésil contient une quantité de sélénium exceptionnelle, 103 µg pour 100g de noix, que l’on ne retrouve dans aucun autre aliment. Associé à sa vitamine C et au zinc présents également, le sélénium stimule la production de globules blancs et renforce le système immunitaire. Parfait donc pour une petite cure en période de rhume, ou avant l’hiver.

Alliée de la thyroïde

Le sélénium est un oligo-élément qui joue un rôle essentiel dans la régulation de la thyroïde. Des études ont notamment démontré un lien direct entre la consommation de sélénium et d’absence de goitres et dommages aux tissus de la thyroïde chez les femmes.

Anti-oxydant puissant et prévention des maladies cardiovasculaires

Combiné à la vitamine E également présente, le sélénium de la noix du Brésil aide votre organisme à se protéger contre l’oxydation liée aux radicaux libres. Elle prévient ainsi du vieillissement précoce et aide à lutter contre le cancer ou Alzheimer. Une seule noix par jour peut déjà réduire l’inflammation.

Grâce aux acides gras polyinsaturés, elle aide à diminuer le taux de cholestérol LDL (le mauvais cholestérol). L’impact bénéfique sur les taux de cholestérol de personnes en bonne santé, après l’ingestion de quelques noix du Brésil seulement, a été démontré.

Bourrée de nutriments

Très nutritive, la noix du Brésil est ainsi un atout majeur dans l’alimentation. 30g de noix du Brésil couvrent une bonne partie des apports journaliers recommandés (AJR) pour les oligo-éléments et vitamines : 56% des AJR en sélénium, 53% pour le cuivre, 30% du manganèse, 24% de la vitamine B1 ou encore 13% de la vitamine E.

Alors, faut-il la consommer ?

Oui, mais pas n’importe comment ! En effet, la noix du Brésil est néfaste en grandes quantités. L’ingestion de 50 noix peut déjà être toxique et provoquer la sélénose, affection à l’origine de difficultés respiratoires, de crises cardiaques ou d’insuffisance rénale.

La dose maximale de sélénium pour les adultes est de 400 mcg par jour.

3 à 4 noix du Brésil par jour sont donc la quantité à prévoir pour une petite cure, tandis que l’on pourra se limiter à 1 à 2 noix dans le cadre d’une consommation journalière régulière.

Comment la consommer ?

Conservée dans son bocal en verre, la noix du Brésil se prête à de nombreuses utilisations.

Plein de raisons donc, pour savourer cette noix gourmande et pleine de bienfaits. Et vous, l’avez-vous déjà adoptée ? Comment la consommez-vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.